Sébastien DONNER

.com

Tout aurait commencé avec une orange...

Mes écrits sont teintés d'une certaine quête du sens, sculptée en filigrane derrière l'action et le suspens... Tout cela a en fait commencé très tôt, en maternelle, quand mon père me montra un jour une orange qu'il fit tourner sur elle-même devant une lampe de poche allumée, en lâchant d'un ton mystérieux :

Vois-tu l'ombre ? Elle se déplace sur la ligne d'horizon de l'orange. Imagine un instant que tu sois minuscule et assis sur cette orange... Comment percevrais-tu cela à ton avis ?

La graine était plantée et commençait déjà à entamer une lente germination, à mon insu. Plus tard, à l'époque du collège, je dévorais tous les ouvrages de vulgarisation scientifique de la bibliothèque municipale. Je partageais alors mon temps entre les leçons scolaires, les sciences, et les oeuvres futuristes d'Isaac Asimov, Stanilas Lem et de nombreux autres auteurs de sciences fiction... Puisant là aussi largement dans la bibliothèque municipale mais aussi celle de mon père. La découverte des univers parallèles de Philip K. DICK, et des terrifiants Dieux de H.P. Lovecraft fut une véritable révélation. Mais le véritable choc fut celui de la philosophie enseignée en terminale.

Une porte venait de s'ouvrir sur un monde que je n'ai cessé d'explorer depuis...

Un parcours erratique

Fasciné par la recherche de la vérité et mon BAC scientifique en poche, j'ai échoué de peu au concours de médecine de Nice (6% des concourants étaient alors reçus). J'ai remporté un DEUG puis une licence de biologie. Mais l'aspect trop rigide de l'enseignement et mon désir d'indépendance m'ont poussé vers un métier rapidement abordable et plus terre à terre.

C'est donc armé d'un BTS d'assurances en alternance que j'ai pratiqué durant trois ans la gestion de contrats d'assurance vie... Activité qui me fit mourir d'ennui.

J'ai finalement travaillé dans une hotline informatique qui m'inspira un premier livre. C'est à force de curiosité et d'initiatives personnelles que j'ai augmenté mes compétences pour devenir administrateur de réseaux et de serveurs dans une autre entreprise. J'ai développé en parrallèle quelques sites internet en tant qu'auto-entreneur... Et ai découvert ma passion en écrivant un nouveau livre puis un autre, dont je dessinais les illustrations de couverture.

La philosophie et certaines oeuvres cinématographiques (2001 l'odyssée de l'espace, mais aussi certaines animations japonaises majeures) vont alors donner une orientation plus profonde aux nouveaux livres qui suivront.

Aujourd'hui, je m'auto-édite en utilisant un réseau de qualité professionnelle. Mais la difficulté à atteindre un réel lectorat (faute de moyens promotionnels conséquents) me pousse à chercher encore, à ce jour, un véritable éditeur.

Mes écrits

Les deux livres De chair et de cendres constituent le point de départ de l'oeuvre. Ils mettent deux femmes en scène :

Le contexte ainsi mis en place a inspiré de nouvelles histoires, totalement indépendantes, très différentes, mais pourvues de clins d'oeils aux deux premiers opus. Là encore, chaque livre possède son héroïne :

Les thèmes et genres abordés sont différents dans chacun de ces sept livres. Mis à part De chair et de cendres - le dernier bouddha, il est dailleurs possible de les lire de façon indépendante... Celui qui respectera l'ordre annoncé ci-dessus verra néanmoins se dessiner une mythologie complète, située entre action, mystère, fantastique, et une vision du monde aussi inattendue que cohérente.

Je pourrais résumer mon style littéraire ainsi :

J'ai très longtemps eu une vision cartésienne et scientifique de l'univers. Puis, à force de pousser cette approche dans ses retranchements, j'ai réalisé que le Monde semblait être fondé sur une vérité troublante... Pour ne pas dire dérangeante ! Mes livres tentent de faire passer un message au lecteur : ce que nous dénommons comme le "fantastique" se situe probablement en deçà de ce qui existe réellement autour de nous. Mais, finalement, qu'est-ce que le réel ?

Le premier livre, De chair et de cendres (Fragments), répond à ce principe : il s'agit d'une aventure dont le ton est tout d'abord celui d'un thriller psychologique ponctué d'un certain humour. L'intrigue évolue et se teinte de plus en plus de fantastique jusqu'à ce qu'une première révélation, au milieu du roman, fasse prendre un tout nouveau tournant, alors très clairement surnaturel...

Derrière cet écheveau poind la quête du sens de la vie et de l'identité humaine, qui s'affirme par touches successives.

Le second livre, De chair et de cendres (Le dernier Bouddha), est la suite directe du premier opus. Une fois de plus, une histoire fantastique à rebondissements est aussi l'occasion d'une quête philosophique, selon le niveau de lecture que l'on adopte... Avec une réponse finale aussi profonde qu'inattendue !

Le troisième livre, Noirceur, constitue une histoire à suspens inquiétante voire effrayante tant la folie conduit l'un des ses nouveaux personnages principaux aux confins de l'horreur. Le ton est cette fois-ci celui d'un polar sombre, avec un sous-entendu fantastique très marqué... Pour qui aura lu les deux précédents tomes.

Le quatrième livre, La noirceur autopsiée, se trouve (implicitement) au carrefour des différentes intrigues soulevées par les précédents tomes. L'histoire n'en reste pas moins totalement compréhensible pour qui n'aurait pas lu ce qui précède. Niobé, médecin légiste, est victime d'un effrayant isolement surnaturel. Dépassera-t-elle ce que Gabrielle n'a fait qu'effleurer ?

L'éveil sombre est une histoire parrallèle à La noirceur autopsiée. Il s'agit d'une troublante histoire de revenants qui se déroule en même temps que le précédent opus, et s'entrecroise un bref instant avec ce dernier.

Vies antérieures est une autre histoire parrallèle à La noirceur autopsiée. Il met en scène la soeur jumelle de Niobé.

La dévoreuse d'innocence est pour sa part une suite à L'éveil sombre. Il est possible lire ces deux histoires de façon complètement indépendante.

De nouveaux manuscrits sont en préparation. Ils sont construits eux-aussi sur ce principe d'aventures et de quête du sens. L'un de ceux en cours, De retour du Cocyte, est une improbable aventure à la fois humouristique et philosophique : celle d'un homme fraîchement décédé, guidé par un étrange démon au sein d'un enfer qui se révèle de plus en plus désordonné au fil de la progression. Mais s'agit-il bien de l'enfer ?

J'ai également écrit l'aventure survenue à l'un de mes amis proches, parti à Fukushima en tant que pompier afin d'y aider les victimes du tusnami.